Pour combattre les cellules cancéreuses, les médecins disposent aujourd’hui d’un arsenal d’armes conventionnelles, à savoir :

  • De nombreux médicaments de chimiothérapie,
  • La chirurgie et la radiothérapie dans certains cas,
  • Différentes formes de greffes.

Il est possible de greffer :

  • De la moelle osseuse: le prélèvement s’effectue en salle d’opération sous anesthésie générale par de multiples ponctions du bassin.La moelle est aspirée, filtrée, collectée dans un sac de transfusion, prête à être ré-infusée.
  • Du sang périphérique: les cellules souches sont récoltées après un traitement par facteur de croissance qui stimule le passage des cellules souches de la moelle vers le sang.Le prélèvement s’effectue en ambulatoire, sans anesthésie générale à l’aide d’un appareil à cytaphérèse à partir d’une voie centrale.Les cellules souches sont sélectionnées par l’appareil. Les globules rouges, certains globules blancs et les plaquettes sont rendus au donneur.
  • Du sang de cordon ombilical: le prélèvement se fait à la naissance du bébé. On collecte dans un sac de transfusion du sang excédentaire se trouvant dans le cordon et le placenta, sans danger ni pour le bébé ni pour sa maman.

Les donneurs de moelle, de sang périphérique et de sang de cordon peuvent être :

  • apparentés (membres de la famille, par exemple un frère ou une sœur)
  • non-apparentés : dans ce cas, on consulte une banque de données pour choisir les donneurs les plus compatibles.